Justice

La Ministre de la Justice du Burundi lors d'une rencontre avec la presse
Justice

“Pour prolonger la scolarité des filles, passons leur âge de mariage de 18 à 21 ans”

C’est une des solutions envisageables, selon Aimée-Laurentine Kanyana, ministre de la Justice, pour tenter de prolonger la scolarité de la fille burundaise. Elle répondait ce mardi 11 octobre sur les moyens d’accompagner par un arsenal juridique la fille jusqu’à la fin de sa scolarité tout en respectant les droits que […]