Éducation

Semaine Africaine des Sciences à l’Université du Burundi: plaidoirie pour la recherche

L’Université du Burundi (UB) organisait du 1er au 5 octobre 2018, une “Semaine Africaine des Sciences au Burundi”, intitulée “Next Einstein Forum” dont l’objectif est “de susciter la vocation pour les sciences”.

“Inciter les femmes à faire des sciences, inviter les scientifiques à s’intéresser aux recherches adaptées aux besoins réels de la population pour y apporter des solutions”, tels sont quelques objectifs spécifiques de cette Semaine Africaine des Sciences explique Dr Alexis Banuza, enseignant chercheur de l’UB et Directeur d’un centre de recherche qui s’occupe de la didactique des disciplines et la diffusion des sciences. Il ajoute que cette activité vise également à susciter la curiosité d’apprentissage et d’intérêt et permet aux jeunes burundais, en particuliers aux femmes et aux filles, de “devenir d’excellents scientifiques et technologues. La science a pour objet de servir à la population, pour y arriver, il doit y avoir une liaison entre les sciences, la société et les décideurs. Il n’y a pas de développement durable sans développement des sciences”.

Ainsi, pour encourager les femmes et filles à faire les sciences, “l’Université du Burundi a gratuitement octroyé des homes universitaires aux jeunes étudiantes de BAC 1 fréquentant les filières scientifiques, pour les inciter à poursuivre l’enseignement supérieur”, explique Paul Hakizimana, directeur des services académiques à l’Université du Burundi.

Des vocations qui viendront combler le retard du Burundi dans le domaine de la recherche dans la région: “Jusqu’à récemment, les gens ne s’intéressaient pas à la recherche et ne voyaient pas leur importance. Pour éveiller l’intérêt public pour la recherche, nous menons une campagne de sensibilisations et de plaidoirie sur la question de la recherche”. 

Dr Banuza précise que l’université du Burundi va continuer à accompagner les étudiants passionnés par la science et qui ont des potentialités à développer et les appuyer en orientant leurs projets de recherches “malgré la limite des moyens”.

En guise d’encouragement et de félicitation, 4 projets de recherches exposés par les jeunes chercheurs dont un étudiant de Bac2 à l’ENS au cours de cette semaine dédiée à la science ont reçu des certificats dans l’objet de la compétition scientifique et innovation technologique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*