Sécurité

Rutana: trois infirmiers et un travailleur incarcérés pour négligence au travail après le vol d’un bébé sous couveuse

RUTANA, 20 août (ABP) – Trois infirmiers et un travailleur qui étaient de garde à l’hôpital de Rutana sont, depuis la soirée de dimanche 19 août, incarcérés au cachot de la police à Rutana pour négligence au travail. Dans la nuit du 18 au 19 août, une femme avec des troubles psychologiques s’introduisait dans l’hôpital pour y voler un nouveau-né sous couveuse. L’enfant a été retrouvé mort le lendemain dans les mains de sa kidnappeuse.

Tout a commencé vendredi dernier lorsqu’une femme de la colline Bigina en commune Gitanga est venue à l’hôpital de Rutana pour y accoucher. Sa situation a fait qu’elle mette au monde par césarienne. Par la suite, dans la soirée de samedi, il a été remarqué que l’enfant s’affaiblissait et qu’il fallait le mettre sous couveuse.
La nuit venue, une femme avec des troubles psychologiques s’est introduite dans les enceintes de l’hôpital et s’est dirigée vers la chambre où l’enfant se trouvait. Elle l’a pris et s’est enfuie sans que personne ne l’ait vue. Dès que l’alerte a été donnée, les recherches ont commencé, mais en vain. Ce n’est qu’au petit matin de dimanche, lorsque la malade mentale allait dans une famille de Karindo demander à manger que les habitants ont remarqué qu’elle avait dans ses bras un enfant mort.

La femme a été appréhendée et la dépouille mortelle de l’enfant remise aux siens qui ont vite fait de l’inhumer avant d’aller se plaindre à la police. Tous les infirmiers de cet hôpital se sont présentés à la police, mais après audition, trois seulement ainsi qu’un travailleur ont été mis au cachot: “Il est difficile de comprendre comment une personne extérieure, et de surcroît un malade mental, peut entrer de nuit dans un hôpital qui a un enclos et un portail, pénétrer jusqu’à un endroit difficilement accessible aux personnes étrangères, pour y dérober quoi que ce soit et encore moins un être humain sans que personne ne la voie”. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*