Économie

“Les exportations en hausse de 21,1%, et les importations de 69,8%” indique l’Isteebu au premier trimestre 2018

Au premier trimestre 2018, le pays enregistre une hausse des exportations consécutive à l’augmentation des exportations des produits primaires comme le thé, le café, les minerais, les cuirs et peaux tannés. Celle des importations étant essentiellement due à la hausse des importations des produits du règne végétal et des métaux communs et ouvrages en ces métaux.

“Les importations et les exportations augmentent au premier trimestre 2018”, selon le rapport sur les indices du commerce extérieur publié par l’Institut de Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi le 1er juin. “Côté importations, la hausse est due l’augmentation des importations des produits du règne végétal (+89,2%), des produits des industries alimentaires, boissons et tabac (86%), des produits minéraux (+50,4%), des produits des industries chimiques ou connexes (+11,1%) et des métaux communs et ouvrages en ces métaux (+85,0%). Celle des exportations est consécutive à l’augmentation des exportations des produits primaires comme le thé, le café, les minerais et les cuirs et peaux tannés” souligne cet institut.

En outre, l’Isteebu indique “une amélioration des prix à l’exportation de 17,2% par rapport au même trimestre de 2017 engendrée par l’augmentation des prix à l’exportation des produits primaires de plus de 26,1% due à la croissance des prix à l’exportation du café (+46,1%), du thé (+9,6%) et des minerais (+2,5%)”. Quant à l’indice des prix à l’importation “il affiche une baisse de 12,6% par rapport à la même période de 2017, témoignant ainsi une diminution globale des prix à l’importation. Cette situation résulte essentiellement de la diminution des prix à l’importation des produits minéraux (-22,7%), du matériel de transport (-44,4%), des machines, appareils et accessoires mécaniques et électriques (-7,8%)”précise l’Isteebu.

Concernant l’indice de volume, l’Isteebu dresse un accroissement du volume des importations et des exportations. “Le volume des importations augmente de 38,5% en glissement annuel. Cette progression des importations en volume est due à l’augmentation des importations de certains produits de poids comme les produits minéraux (+94,5%), des produits du règne végétal (+83,7%), le matériel de transport (+64,3%) ainsi que les produits des industries chimiques ou connexes (+7,7%). Quand au volume des exportations, il augmente également de 44,9% en glissement annuel consécutive à l’augmentation du volume des exportations des produits primaires de 66,3%. Cependant, un repli du volume des exportations se remarque par rapport au trimestre précédent”.

Quant aux termes de l’échange, qui se définissent comme le rapport de l’indice de prix des exportations et de l’indice de prix des importations, d’après l’Isteebu, ils affichent une amélioration continue depuis le deuxième trimestre de 2017 et cela semble indiquer que le pays achète à moins cher ses importations qu’il vend ses exportations. “Au premier trimestre 2018, l’indice des termes de l’échange connaît une amélioration de 34,1% comparativement au même trimestre de 2017. En effet, cet indice s’estime à 1,47 point au cours du premier trimestre de 2018 contre 1,10 il y a un an.”

One Comment

  1. RUBERINTWARI JEAN ERNEST

    C’est genial que notre pays enregistre un tel taux d’melioration.est-il possible qu’on pense a l’amelioration de l’esperance de vie.esperons

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*