Économie Régionale

“Creating Perspectives : Business for Development East Africa”, un projet pour renforcer les PMEs de l’EAC

60 PMEs des pays membres de l’EAC enregistrant un chiffre d’affaires allant dee 50.000 $ à 5.000.000 $ vont être sélectionnées pour la phase pilote du programme. Financé par le gouvernement allemand, il sera mis en en œuvre au Burundi par la German Development Cooperation (GIZ) en étroite collaboration avec la Chambre Fédérale de Commerce et d’Industrie du Burundi (CFCIB).

Ce mardi 7 août, la GIZ et la Chambre Fédérale de Commerce et d’Industrie du Burundi (CFCIB) organisaient un atelier de lancement du projet “Creating Perspectives : Business for Development East Africa”. Dans le mot d’ouverture de l’atelier, Audace Ndayizeye, le président de la CFCIB, a précisé que “le projet a été initié par l’East African Community (EAC), l’East African Business Council (EABC), la Federation of German Industries (BDI) et la GIZ et a pour but de renforcer les capacités des petites et moyennes entreprises (PMEs) dans les 6 pays , le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda, le Kenya et le Sud-Soudan œuvrant dans différents secteurs d’activités à savoir la transformation agro-alimentaire, le textile, les imprimeries, le bois, les produits pharmaceutiques (chimiques), le métal, les matériaux de construction, etc.”

Prenant la parole, la représentante du projet au Burundi et en Tanzanie, Lydia Koch, a souligné que cette initiative vise à accroître l’innovation, la productivité et la compétitivité de ces PMEs et établir un partenariat solide entre ces dernières et les entreprises allemandes: “Les entreprises qui seront bénéficiaires doivent être fonctionnelles depuis au moins trois ans et totaliser un effectif d’au moins 10 employés, avec un chiffre d’affaires annuel compris entre 50.000 $ (un peu plus de 85 millions Fbu) à 5 millions $. Au total, 60 entreprises seront choisies.”
Un Comité Régional de Pilotage (CPR) pour ce projet est déjà mis en place et comprend des représentants des ces pays de l’EAC.”

Notons que ce projet pilote est d’une durée de 2 ans et compte un portefeuille de 5 millions €. Les appuis que vont bénéficier les entreprises sélectionnées comprendront entre autres des formations sur des thèmes de gestion des entreprises, des formations pointues adaptées aux besoins des entreprises, d’établissement de partenariat B2B entre les entreprises allemandes et est-africaines, du coaching et de transfert de technologie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*