Football

La Coupe du Monde 2018, c’était aussi au Burundi

La soirée d’hier était marquée par une ambiance toute dédiée au sort de cette Coupe du monde 2018: dans les rues, sur les bars, dans les bus, au salon, tous discutaient: qui allait l’emporter entre la France et la Croatie ?

Chacun pouvait avoir ses raisons, les deux équipes s’étaient montrées particulièrement solides depuis le début de ce championnat mondial qui a mis en jeu 32 des équipes les plus réputées de la planète foot. 20 ans après, la Croatie retrouvait la France, après leur défaite en demi-finales face aux Bleus en 1998 par 2 buts à 1. 20 ans après, un ancien Champion du Monde de 1998, Didier Deschamps, se promettait de propulser les Français au firmament du beau jeu, une prouesse historique au vu des déconvenues de l’équipe française dans les Mundials précédents.

Des paris s’enchaînent dans différentes salles de Bujumbura. La majeure partie des parieurs donnent victoire à l’équipe de la Croatie plutôt qu’à celle des Français . Derrière des tombolas dans les bars parrainés par la Primus, chacun se sentait invincible.

Au bar Kumutwenzi, la mobilisation des citadins des quartiers du nord de la Mairie de Bujumbura pour suivre la finale n’avait pas faibli depuis les demi-finales, au contraire, avec la marque Primus dans les parages pour des prix à ceux qui allaient révéler “les meilleurs scores”.

18ème minute du jeu, la France marque son premier but. Les salles bouillonnent. Changement des places pour se rapprocher des écrans, avoir un bel angle de vu. Les discussions ont désormais un seul ton: “Je te l’avais dit que la France est forte”.

Après le but de la France marqué à la 18ème minute, la Croatie marquait à la 28ème minute. Le souffle revient pour ceux qui avaient tout misé sur les Croates. La France finira par avoir un autre but par penalty à la 38ème minute, un troisième après la mi-temps par un tir libre de Paul Pogba près de la surface de réparation et le dernier 64 minutes après le début du match par un tir de Kylian Mbappé. La Croatie ne réussira qu’à marquer son second but à la 68ème minute par la balle arrachée au gardien Hugo Lloris. Le score restant maintenu jusqu’à la fin du temps imparti, la France devient Champion du monde.

La Coupe du monde s’achevait avec un nombre record de buts lors de la finale. Et surtout, les commentaires revenaient sur le fait que l’équipe qui avait progressé avec plus de jeu et de possession de la balle n’était finalement pas la Championne du monde.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*