Processus CVR

23ème anniversaire de l’assassinat des étudiants de l’université du Burundi

Ce lundi 11 juin 2018, l’université du Burundi commémorait le 23ème anniversaire du massacre d’étudiants hutu commis aux campus Mutanga, Kiriri et Zege en province de Gitega. Différentes autorités ont répondu présents aux cérémonies. “Plus jamais ces actes ignobles”, a indiqué Rosalie Bikorindagara, le vice-recteur de l’université du Burundi.

“Les étudiants ont été assassinés par leurs camarades sur base ethnique et c’est difficile de connaitre exactement l’ethnie de quelqu’un’’, a indiqué dans son homélie Mgr Anatole Rugerinyange durant la messe de requiem qui a débuté la commémoration.

“Ces massacres étaient fondés sur la haine ethnique. Aujourd’hui, nous comptons environ 30 étudiants assassinés et nous demandons que les enquêtes soient menées afin de connaitre ceux qui ont été tués et ceux qui les ont tués”, signale Aloys Batungwanayo, président de l’Association pour la Mémoire et la Protection de l’Humanité contre les Crimes internationaux, AMEPCI Girubuntu: “23 ans suffisent pour que la vérité soit connue”.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Gaspard Banyankimbona, “les étudiants ont été massacrés par des criminels guidés par la haine. Le gouvernement du Burundi est à l’œuvre pour que la vérité sur ces massacres soit connue”, a indiqué l’ancien recteur de l’UB, tout en remerciant les USA qui “ont déjà extradé le présumé coupable pour qu’il soit entendu par la justice burundaise”.
Et d’annonce qu’un monument en mémoire des étudiants assassinés sera bientôt érigé à l’université du Burundi.

Plusieurs autres autorités avaient répondu présentes à cette commémoration, entre autres le ministre des Droits de la personne humaine, les présidents des Commissions CVR, ONPGH, CNUN et Sylvestre Ntibantunganya, ex-président de la République de 1994-1996.

Ces cérémonies ont été clôturées par un dépôt de gerbes de fleurs à la place de l’unité à l’Université du Burundi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*