Économie

Mai-Juin 2018: tendances des prix des produits alimentaires au marché City Market

Avec le début de la saison sèche, les variations des prix s’observent aux différents marchés de Bujumbura. Les prix de certains produits alimentaires sont en hausse tandis que d’autres ont légèrement baissé.

Selon la loi de l’offre et de la demande, quand l’offre augmente, le prix diminue et vice versa. Le marché Bujumbura City Market, BCM, communément appelé Chez Sioni n’échappe pas à cette règle. Ce jeudi 7 juin 2018, le journal Ikiriho a fait un tour au marché Bujumbura City Market dit Chez Sioni pour observer l’état des prix sur ces marchés.

Tableau comparatif des prix de début mai 2018 et début juin 2018

A entendre les commerçants de ce marché, les prix de certaines denrées alimentaires tendent à la hausse. Les produits qui sont touchés sont surtout l’huile de palme, la pomme de terre, la farine de maïs, le riz importé de la Tanzanie, etc. Mais un ouf de soulagement se remarque chez les consommateurs des haricots dans cette période de la récolté car le prix du haricot, aliment de base des Burundais, a sensiblement diminué par rapport au mois passé.

Les commerçants interrogés expliquent que la hausse de certains produits alimentaires est à l’origine de changement climatique et d’une démographie galopante. Ces commerçants font savoir qu’ils ont peur que la situation sera dure dans les mois prochains. Ils donnent un exemple de l’huile de palme qui, depuis le mois de février, n’a pas cessé de voir le prix grimper.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*