Sécurité

Quatre vols vers Kigali obligés de se poser à Bujumbura pour mauvais temps, dont trois de RwandAir et un de Kenya Airways

Alors qu’ils étaient au-dessus de l’aéroport de Kanombe à Kigali, trois appareils de RwandAir ont été obligés d’aller se poser à l’Aéroport International de Bujumbura dans la matinée de ce mardi 1er mai pour cause de mauvais temps dans l’espace aérien de Kigali: une « diversion technique » dans le jargon de l’aéronautique.

Hier les avions de Rwandair sur le tarmac de l’Aéroport de Bujumbura

Selon la direction générale de l’Autorité de l’Aviation Civile au Burundi (AACB), il s’agit des vols RwandAir 305, avec un aéronef de type A333 en provenance de Dubaï. Il a atterri à l’Aéroport International de Bujumbura à 6h18 pour repartir à 9h15, soit 2heurres et 55 minutes de stationnement à Bujumbura.

Le second vol est celui de RwandAir 112, avec un appareil de type CRJ900. L’avion venait de Harare et a posé ses pneus sur le tarmac de Bujumbura à 06h31 pour repartir à 07h31, soit trois heures d’escale. Enfin il y a le troisième vol RwandAir 448, avec un avion de type Q400 en provenance de Dar-es-Salaam. Il est arrivé à Bujumbura à 6h59 et s’est envolé pour Kigali à 9h45, soit 2 heures et 46 minutes.

L’Autorité de l’Aviation Civile au Burundi note aussi que pour les mêmes raisons du mauvais temps sur Kigali, le vol Kenya 448, avec un avion de type E190 a dû déposer en premier lieu les passagers à destination de Bujumbura alors que, selon son programme ordinaire, l’avion de Kenya Airways fait escale à Kigali avant d’arriver à Bujumbura.

L’AACB fait savoir qu’il y avait aussi ce mauvais temps sur l’aéroport d’Entebbe en Ouganda, l’autre aéroport le plus proche de l’aéroport de Kigali, à part celui de Bujumbura. Signalons que l’AACB a démenti catégoriquement la rumeur ayant circulé ce samedi faisant état d’une inondation de l’Aéroport International de Bujumbura suite à la crue de la rivière Mutimbuzi: “Des mécanismes de canalisation des eaux vers le lac Tanganyika en provenance de Maramvya ou de la RN5 est fonctionnel avec trois catégories de drains de différentes dimensions  (drains principaux, secondaires et tertiaires)et il y a chaque fois des travaux de curage de ces caniveaux collecteurs”, tranquillise l’AACB.

One Comment

  1. Ntahitangiye

    Correction à faire:
    “Le second vol est celui de RwandAir 112, avec un appareil de type CRJ900. L’avion venait de Harare et a posé ses pneus sur le tarmac de Bujumbura à 06h31 pour repartir à 07h31, soit trois heures d’escale.”

    C’est une heure d’escale au lieu de trois heures

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*