Publi-reportage, TIC

Pour 350 Fbu ou 250 Fbu par jour, les abonnés d’Econet Leo peuvent suivre les émissions de la RTNB sur leurs smartphones

Pour 350 Fbu ou 250 Fbu, les abonnés d’Econet Leo pourront désormais suivre les émissions de la RTNB en direct sur leurs smartphones grâce au nouveau produit lancé ce lundi 30 avril à l’hôtel Martha de Bujumbura.

Pas besoin d’être à la maison pour suivre les informations ou les émissions préférées de la RTNB. Il suffit seulement de se rendre sur Google Player et télécharger l’application RTNB. Facile comme bonjour ! Pour suivre les émissions de la RTNB toute la journée, Econet leo a mis sur le marché deux bouquets journaliers à des prix imbattables : 350 Fbu et 250 Fbu.

Le DG d’Econet-Leo, Nepias Njaravaza, rappelle qu’Econet Leo “est leader en télécommunication au Burundi, leader aussi en nombre d’abonnés, en revenus et en termes d’année d’existence”. Il souligne que son entreprise aime des innovations qui transforment la vie de ses abonnés et qui ont un impact positif sur eux. Avant de réaffirmer la ferme volonté d’Econet Leo à continuer à être leader en innovation aussi: “Il faut donner des services innovants et investir dans notre réseau”.

“300.000 smartphones au Burundi”

De son côté, le DG de la RTNB, Salvator Nizigiyimana, remercie les techniciens et le ministère des Médias et de la Communication pour leur efficace collaboration. “Maintenant, les abonnés d’Econet Leo peuvent suivre nos émissions sur leurs smartphones n’importe où sur tout le territoire burundais”, se félicite le directeur général de la RTNB. “Ceux qui veulent suivre les émissions de la RTNB étant à l’étranger pourront se rendre sur son site web ou demander l’application chez Econet Leo”, précise-t-il
.
« Akiwacu », le nouveau-né d’Econet leo est aussi salué par Frederick-François Singejeje, secrétaire permanent au ministère des Médias et de la Communication. Il félicite les deux entreprises pour cette initiative, avant d’indiquer que le développement des communautés passe par la communication: “Le gouvernement soutiendra toujours les progrès technologique en matière de communication.”

Signalons que 6 millions de Burundais sont connectés à la téléphonie mobile dont 300 mille qui possèdent des smartphones.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*