Politique Locale, Santé

Dr. Thaddée Ndikumana, le nouveau ministre de la Santé promet de “travailler avec tous les partenaires”

Lors des cérémonies de remise et reprise hier après-midi, le nouveau ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, Dr. Thaddée Ndikumana a promis de “satisfaire la population en matière de santé, en collaboration avec toutes les parties prenantes”.

Le Dr. Josiane Nijimbere, ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida pendant 2 ans et 8 mois a été remplacée par le porte-parole du ministère

C’est l’un des remaniements les plus commentés, car les plus attendus, avec la perte de confiance de certains bailleurs dans le Ministère de la Santé, notamment le Fonds mondial de lutte contre le paludisme et la tuberculose. Alors, le nouveau ministre a tenu à rassurer: “Je suis convaincu que la santé de la population va connaître des avancées malgré les défis, avec le soutien de tous les partenaires, le savoir-faire des techniciens du ministère sans oublier l’appui du gouvernement”.

La ministre sortante, Dr. Josiane Nijimbere, est revenue sur “les principales réalisations se sont focalisées principalement sur l’élaboration de la politique nationale de santé 2016-2025, l’extension du Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS II) 2011-2015 qui a été étendu à 2018, construction et équipement des structures de soins dans six laboratoires satellites dans le cadre de l’EAC et six pharmacies de district”.

Et de souligner à son successeur les dossiers importants en cours de réalisation: le dossier en rapport avec l’élaboration du projet Nkuriza qui sera financé par la Banque Mondiale, le suivi du dossier de l’ouverture du Master de Santé Publique au niveau de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) ainsi que le projet en rapport avec la construction d’une usine de fabrication des médicaments pour l’année 2018 et celui se rapportant à la construction d’un centre de formation de Kinésithérapie à l’INSP.

Parmi les autres dossiers auxquels le nouveau ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida doit attacher beaucoup d’importance figurent la réhabilitation de l’hôpital de district de Kiganda, réhabilitation de la maternité de l’hôpital général de Gitega, l’extension de onze centres de santé dont Muramvya, Gisikara, Bukirasazi, Buraza, Nyangwa, Mugaruro, Buremera, Busangana, Nyarusange , Rwisabi et Mubuga, l’informatisation des hôpitaux, etc.

S’agissant de la situation financière du ministère étant donné que c’est au début de l’année selon le Dr. Josiane Nijimbere, “l’exécution du budget annuel 2018 avoisine 21%”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*