Infrastructures

Enième vol de câbles électriques: la Regideso en appelle à la tripartite population, administration et police

Bris de cadena, porte défoncée avant le vol des câbles reliant la cabine et le transformateur: constat fait Regideso à une cabine électrique au niveau du Chanic, route vers l’Aéroport International de Bujumbura, sur la RN5.

“Ce cas commis hier est à inscrire parmi tant d’autres enregistrés dans différents quartiers de la capitale”, indique Wilson Tangishaka, Directeur Electricité à la Regideso. Il interpelle la conscience de tout un chacun pour juguler ce fléau: “Nous voulons porter à la connaissance du public, de l’administration et de la police de dénoncer ces cas de vol et de vandalisme des équipements de la Regideso”.

Selon lui, toute personne devrait comprendre que les biens de la Regideso sont des biens du pays ; et de ce fait, des biens communs pour toute la population burundaise: “Quand il y vol de câbles ou autre équipement, cela prend du temps pour remettre le tout en bon état, ce qui porte préjudice aux clients et aux recettes de la Regideso”.

Le directeur Tangishaka est persuadé qu’une éducation patriotique sur la protection des biens publics s’impose.

L’on notera qu’un poteau métallique de la Regideso a été cogné par un véhicule pas très loin du Chanic, sachant qu’un poteau métallique coûte environ 3 millions Fbu, selon le Directeur Électricité à la Regideso

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*