Éducation, Sécurité

A Gitega, un professeur contesté par ses élèves pour « moralité douteuse »

Des élèves du Lycée Communal Nyabitanga en commune Gishubi sont descendues dans la rue jeudi contre un de leurs professeurs qu’ils accusent d’ “intentions déclarées de coucher avec toute fille de l’école comme condition de réussir dans ses cours”.

Élèves en contestation

Des sources à Gitega indiquent qu’avant cette manifestation, les élèves auraient porté l’affaire devant la Direction Communale de l’Enseignement. Depuis, le professeur n’avait pas été vu à l’école, avant de revenir quelques jours après. D’où l’exaspération, chez les élèves, qui vont griffonner des messages de contestation sur des pancartes.

La Direction Provinciale de l’Enseignement indique que “les choses sont vite rentrées dans l’ordre grâce à l’intervention des autorités administratives et scolaires”, précisant que le professeur n’est pas encore muté et qu’aucun élève n’est encore sanctionné. “Il faut attendre la fin des enquêtes ad hoc. Les élèves ont accepté de passer les examens du 2ème trimestre”, renseigne la DPE.

A la question de savoir l’ampleur du phénomène des éducateurs enclins aux relations sexuelles avec les éduquées, la DPE Gitega parle de “cas marginaux. Nous rappelons souvent au personnel leur devoir d’être des éducateurs moralement irréprochables”, renseigne le chargé des ressources humaines à la DPE.

L’on se souviendra que c’est dans la DPE de Gitega que s’est produit le cas du professeur au Lycée Espérance de Mweya qui a attenté la semaine passée à la vie d’une fille qu’il avait engrossée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*