Justice

« Même sans une loi clairement énoncée, la pornographie est réprimée », selon Pierre Nkurikiye

La Police a annoncé l’arrestation de Fabrice Robinson Ntwari, un Suédois d’origine burundaise arrêté en mairie de Bujumbura pour production de séries pornographiques sur plusieurs filles, dont des mineures. Quid de la loi pour réprimer ce fait ?

Selon le porte-parole de la Police Pierre Nkurkiye, dans le Code Pénal de 2009 ou celui du 29 décembre 2017, les actes de pornographie sont dilués dans l’« atteinte aux bonnes mœurs », infraction punissable seulement d’une amende maximum de 100.000 Fbu. « La loi n’est pas encore clairement énoncée contre la pornographie », explique-t-il. Pour cause : « Il n’y a pas encore de cas avéré de pornographie pour pousser le législateur à plancher sur ce fait : il est de notoriété publique que la législation suit les faits », renchérit-il. Avant d’inviter tout le monde « à plus de vigilance pour qu’en cas de survenance de cas avéré, il y ait une législation sévère contre ce genre de crime ».

Ceci dit, le Burundo-Suédois arrêté pourrait être poursuivi pour une infraction plus grave : le viol sur mineur. Selon toujours Pierre Nkurikiye, « la police vérifiera l’âge des filles sur les vidéos en recourant notamment à l’acte de naissance. S’il est avéré que ce sont des mineures, le criminel pourrait être poursuivi pour viol sur mineur ».

De 25 ans à la perpétuité en cas de viol sur mineure

L’on saura que selon le nouveau Code Pénal, le viol est puni de 25 ans, si une mineure a l’âge compris entre 15 et 18 ans ; de 30 ans si la mineure est âgée de 15 et 12 ans ou de la prison à perpétuité si le criminel était conscient qu’il se savait porteur d’une maladie sexuellement transmissible dont on connaît le caractère incurable ou s’il le viol a été commis sur une mineure de moins de 12 ans.
On saura aussi que le Code Pénal burundais qualifie de viol avec violence, tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature qu’il soit ou de quelque moyen que ce soit, commis par une personne pénalement responsable sur un mineur de moins de 18 ans, même consentant ».

One Comment

  1. Ntahitangiye

    C’est vraiment dommage d’importer de telles choses d’Europe. Il faut que les Occidentaux s’arrêter pour réfléchir sur leurs droits de tout faire.
    Trois touristes européens viennent d’être expulsés du Pérou pour les mêmes choses.
    http://www.bbc.com/afrique/region-43417250

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*