Sécurité au Burundi

Des vedettes rapides pour la modernisation de la police marine burundaise

La police marine a acquis cette semaine des vedettes pour le renforcement de la surveillance sur lac Tanganyika.

Pourquoi des vedettes de la police alors que il y a la marine militaire ? D’entrée de jeu, Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de la Sécurité Publique précise que la police et l’armée travaillent conjointement pour la sécurité sur le lac. Mais il souligne que la police a des missions spécifiques, notamment la lutte contre la petite criminalité comme la pêche avec des filets maillants, d’où la nécessité des équipements modernes. La police marine intervient aussi dans la sécurisation des biens et des personnes notamment pour ce qui est de l’escorte des cargaisons.
Pierre Nkurikiye révèle que la police de protection civile s’est elle aussi dotée de vedettes notamment pour des sauvetages rapides en cas d’accident sur le lac.

Au registre des équipements modernes de la police, l’on se rappellera qu’à l’occasion des fêtes de fin d’année, les citadins voient des patrouilles de véhicules blindés de la police, en ville comme dans ses périphéries. Last but not least, selon toujours Pierre Nkurikiye, “la modernisation de la police, c’est aussi un lot d’instruments pour la fanfare policière mis à la disposition de l’escadron musique de l’Unité de Protection des Institutions.”

Tous ces efforts sont à mettre au compte du ministère de la Sécurité Publique dirigé par le CPC Alain-Guillaume Bunyoni . Son ministère a été classée premier par la présidence de la République pour ses réalisations en 2017.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*