Sécurité

Mishiha: le Comité mixte de sécurité signale cinq vendeurs d’os d’une fille albinos, qui sont arrêtés

Cinq hommes originaires de la commune Kigamba en province Cankuzo (est du Burundi) se trouvent depuis mardi 10 octobre entre les mains de la justice pour cause d’enlèvement suivi d’assassinat d’un enfant albinos originaire de la colline Musemo, en commune Mishiha.

Des mères avec leurs enfants albinos en Tanzanie, frontalière avec la province Cankuzo

Selon l’administrateur communal de Mishiha, Anaclet Bizimana, “tout commence le 23 mars 2016 quand une fille du nom de Dévote Ntiharirizwa, âgée de quatre ans et originaire de la colline Musemo en commune Mishiha, est enlevée par des criminels qui n’ont pas été identifiés. Depuis lors, personne n’a retrouvé des traces de la victime”.

Les cinq hommes présumés auteurs du crime qui ont été arrêtés dans la nuit du lundi 9 octobre 2017 en commune Mishiha sont Jean de Dieu Kwizera et Cyprien Miburo originaires de la colline Rwamvura, Siméon Nzoyihera de la colline Humure I ainsi que Sylvestre Ngayabosha et Jonas Banyiyezako originaires de la colline Saswe, en commune Kigamba. Ils ont été immobilisés par des membres du Comité mixte de sécurité pendant qu’ils cherchaient des clients pour acheter un sac contenant des os d’une fille albinos.
Ces derniers ont alerté l’administration et la police, qui sont vite intervenues.

La source administrative en commune Mishiha fait savoir que ces présumés criminels ont été transférés mardi le 10 octobre au parquet de Cankuzo pour audition. Les parents de l’enfant porté disparu et toute la population voisine demandent que la justice soit faite.

One Comment

  1. c’est domage vraiment !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*