Sécurité au Burundi

Des armes à feu découvertes dans les latrines de l’École fondamentale de Musigati I

Des armes à feu ont été découvertes samedi ce 7 octobre 2017 sur la colline et commune Musigati de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi), selon la Police.

Ces armes, à savoir une grenade, une mine anti personnelle et 300 cartouches de mitrailleuse kalachnikov, ont été aperçues dans des latrines de l’Ecole fondamentale de Musigati I par des habitants sur place qui les vidangeaient.

La police les a saisies et les conserve en attendant leur destruction. Certaines sources sur place indiquent que ce serait des militaires qui les y auraient laissés car, disent-elles, il y avait une position militaire durant toute la crise qu’a endurée le Burundi depuis 1993.

Selon les sources policières, depuis le début de cette année, pas mal d’armes à feu, illégalement détenues, ont été récupérées par la police, à savoir un fusil kalachnikov, trois bombes de Mortier 60, une mine anti personnelles, 13 grenades et 330 cartouches. Ces armes ont été découvertes dans des brousses et dans des champs en communes Mpanda, Gihanga, Bubanza et Musigati.
Il est à signaler qu’au cours de cette année, 10 grenades ont été explosées dans des ménages, tuant une personne, blessant six autres et une vache en communes Bubanza, Musigati, Gihanga et Rugazi, indique la même source.

Le représentant provincial de la Commission nationale permanente de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres, M. Emmanuel Ntahondereye, demande à ceux qui détiennent encore illégalement des armes à feu de les remettre volontairement au lieu de les jeter ou les cacher dans des brousses car, dit-il, elles risquent de causer des accidents mortels.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*