Agriculture

ARFIC: 61 sociétés sur un total de 85 sont en ordre avec le paiement des caféiculteurs du Burundi

L’Autorité de régulation de la filière café du Burundi (ARFIC) vient de rendre public un communiqué de presse, ce mardi 5 septembre 2017, après la tenue de la réunion des intervenants de la filière café et des dépulpeurs ayant comme ordre du jour la situation du deuxième paiement des caféiculteurs tel que cela avait été convenu dans une autre réunion d’évaluation du premier paiement des caféiculteurs du 21 juin 2017.

Ce communiqué signé par l’administrateur directeur général (ADG) de l’ARFIC, Jean de Dieu Mutabazi, dégage le constat que 61 sociétés sur un total de 85 sont en ordre avec le paiement des caféiculteurs et que 24 sociétés ne le sont pas encore.
Suite à ce constat, poursuit le communiqué, les participants ont décidé que les caféiculteurs devront avoir été payés avant le 12 septembre 2017 et qu’après cette date, les dépulpeurs qui n’auront pas clôturé le paiement ne pourront plus prétendre être propriétaires de la totalité de leurs cafés mais plutôt seront des propriétaires du café proportionnel au volume payé.

Il a été aussi décidé que l’ARFIC organisera la vente aux enchères des cafés non encore payés et que le produit de vente sera distribué premièrement aux caféiculteurs puis aux dépulpeurs défaillants si une différence se dégage. Ces mêmes participants ont décidé, selon le communiqué, que les exportateurs qui ont la capacité financière suffisante et qui le désirent sont priés de  présenter leurs manifestations d’intérêt à la direction générale de l’ARFIC pour participer aux enchères qui seront organisées après le 12 septembre 2017.

Enfin, il a été décidé que tout dépulpeur qui désire participer à la prochaine campagne café 18-19 devra avoir respecté la date de paiement du 12 septembre 2017.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*