Agriculture

Ruyigi: innovation en matière agricole avec des motos-pompes et ânes

L’ONG Ucode AMR vient d’introduire de nouvelles techniques dans le domaine agricole dans la province Ruyigi, dans la région naturelle du Moso: l’utilisation des motos-pompes dans l’irrigation des champs et des ânes dans les travaux quotidiens des agriculteurs.

En effet neuf motos-pompes ont été octroyées vendredi dernier aux associations d’agriculteurs, considérées plutôt comme des groupements pré-coopératifs des communes Gisuru et Kinyinya en province Ruyigi et Cendajuru en province Cankuzo (est). Ce fut une occasion de montrer solennellement l’utilisation de huit ânes et quatre chariots d’une valeur de plus de 7 millions Fbu destinés aux mêmes communes, des bêtes de somme que l’on retrouve dans cette partie du pays depuis bientôt une année.
Les cérémonies se sont déroulées sur la colline Nyabigozi de la commune Gisuru.

Selon Charles Nahimana, directeur de l’ONG Ucode AMR, ces nouvelles techniques ont été introduites dans ces localités suite aux défis liés à l’aridité et au manque d’intrants (engrais naturel) dans cette partie du pays, surtout pendant la saison sèche. Il a précisé que l’objectif est d’aider la population de cette région à augmenter la production et d’atteindre le développement durable, en faisant face aux effets des changements climatiques.

Les neuf motos-pompes ont été octroyées à trois associations des trois communes, à raison de trois pour chacune dont la valeur est de 2.350.000 FBu. Elles auront le travail d’aspirer de l’eau dans les cours d’eau proches et d’irriguer les champs de ces associations. Dans leur fonctionnement, ces motos-pompes sont composées d’une unité principale qui puise de l’eau et l’achemine jusqu’à une
distance de 100 mètres. La 2 ème et la 3 ème unité jouent un rôle de relais, étant donné qu’elles reprennent cette eau à partir des puits de distribution creusés à cet effet et l’envoient jusqu’à une
distance de plus de 300 mètres, dans les champs.

Les ânes apporteront quant à eux une plus-value grâce au compost tiré de leurs déchets, en plus de faciliter le transport des biens. Les autorités administratives et les représentants de l’ONG Ucode AMR ont demandé à la population bénéficiaire de faire un bon usage de ce matériel.

Signalons que ce projet d’utiliser des motos-pompes et d’ânes dans l’agriculture au Burundi a été réalisé grâce au soutien financier de l’ONG Louvain-coopération de la Belgique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*