Économie locale

Pour éviter l’exportation frauduleuse, interdiction d’achat du café cerise en dehors des stations de lavage

L’achat du café cerise est interdit en dehors des stations de lavage, de même que le paiement cash, a indiqué le gouverneur de la province Karusi (centre-est du Burundi), Calinie Mbarushimana, précisant qu’il s’agit d’une nouvelle réglementation du commerce du café.

Le gouverneur Mbarushimana a demandé aux administrateurs communaux de suivre de près la mise en application de cette réglementation ainsi que les fiches d’enregistrement dans les usines afin de ne pas perdre les 11 FBu par kg de taxe exigés.

Si l’usine est éloignée des centres de collecte, le collecteur doit avoir un contrat avec une station de lavage agréé qui lui fait des fiches à remplir et qui lui donne une balance bien contrôlée. Le gouverneur de Karusi a averti que quiconque sera attrapé en train de payer cash le café cerise sera sévèrement sanctionné: “Même le café issu des résidus refusés à la station sera acheté par des individus connus par l’administration”.

A la station de lavage, le paiement se fera une seule fois, ou exceptionnellement deux fois, a indiqué le gouverneur de la province Karusi, demandant avec insistance pour que le café de Karusi ne dépasse pas ses frontières pour être vendu ailleurs et que les administrateurs communaux soient vigilants pour que les 11 FBu par kg ne les échappent. Les commerçants, qui sont appelés à exercer dans la transparence, demandent que ces mesures soient appliquées pour tout le monde et partout dans le pays.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*