Économie locale, Sécurité au Burundi, Société

Vol des câbles de la Regideso sur la voie publique, mystère !

« Nous nous retrouvons devant un fait accompli ». Leitmotiv de personnes exerçant des  activités dans les parages  de certains lieux où les câbles électriques ont  été volés sur la voie publique.

@Ikiriho – Vanessa Akimana: ” On se retrouve devant un fait accompli”

« Nous ne savons pas à quel moment de la nuit  les câbles sont volés. Nous ne savons pas non plus qui sont les saboteurs et pourquoi ils prennent le risque de vandaliser les installation de la Regideso  sachant qu’ils peuvent être électrocutés ou appréhendés par les forces de l’ordre ». Témoignage d’une vendeuse d’articles divers au bord de la route  menant à l’Aéroport International de Bujumbura, à une centaine de mètres du rond-point dit Chanic.

Pas loin de là,  Vanessa Akimana, une  vendeuse de pièces automobiles à la société Tyre Smart dit elle aussi que le vol se commet pendant la nuit et que le matin, les gens qui exercent des activités dans les parages se retrouvent devant un fait accompli. Elle demande à la police d’user de son savoir-faire pour mettre hors d’état de nuire ces saboteurs.

Vol dans les endroits très sécurisés, même  énigme

Même réponse à l’Hôtel « NEW PARADOR ». Un agent d’une société de gardiennage indique que le vol du câble à l’entrée de l’hôtel a été commis la nuit à une heure qu’il ne peut pas déterminer. Il demande la  patrouille des forces de l’ordre sur ce boulevard.

Au centre-ville, Quartier INSS, un vendeur d’article divers au bord de l’Avenue Muyinga se demande comment des câbles peuvent être volés alors que c’est dans le périmètre de l’état-major de l’armée.  Même interrogation pour des fonctionnaires et commerçants des alentours du Sénat, un endroit super gardé, de jour comme de nuit.

L’on saura que ce vol  de câbles sur la voie publique n’affecte pas directement les abonnés car ceux-ci ne sont pas connectés sur les lignes pour éclairage public.

Pour rappel, la police et l’armée  exhortent chaque habitant à dénoncer les saboteurs. Les porte-parole de ces corps sont unanimes pour reconnaître qu’ils ne sauraient placer des agents partout où passent les câbles de la Regideso.

One Comment

  1. Jean-Marie

    Esperons que les coupables seront punis d’ une manière exemplaire, y compris ceux qui achetent ces cables volés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*