Sécurité au Burundi, Société

Dysfonctionnements mineurs autour du carnet de ménage en mairie de Bujumbura

Deux lacunes au sujet de l’organisation du système des carnets de ménage, document obligatoire dans la capitale.

Le carnet de ménage

Un cahier de ménage singulier pour chaque commune urbaine. Prix : 2000 Fbu. Ne pas en avoir chez soi peut faire objet d’une retenue à la police. A titre d’exemple, il y a quelques semaines, le professeur Gervais Gatunange a dû s’expliquer devant la police sur sa dérogation à la tenue de ce document. La police l’a aussitôt relâché après injonction de se conformer à cette mesure administrative.

Dans bien d’autres cas, le défaut du carnet de ménage fait non seulement objet de rétention mais aussi d’amendes. Quelques citadins affirment que les frais payés sont aussitôt détournés par l’administration.

Autres petites lacunes, au quartier Cibitoke par exemple, certains habitants disent que la police les « soumet à l’interrogatoire » quand ils présentent les reçus attestant qu’ils ont payé les deux mille Fbu mais qu’ils n’ont pas encore été dotés du carnet de ménage standard. Entre-temps, ils utilisent un cahier tamponné par l’administration.

Administration et police rassurent

Au sujet du soupçon du détournement des frais d’amendes, Issa Désiré Mazimpaka, administrateur de Mukaza dit que l’amende est versée sur un compte en banque de l’Office Burundais des Recettes (OBR). Cette amende est authentifiée par un bordereau de versement, ajoute-t-il. 

Même réponse pour Eddy Paul Hakizimana, administrateur de la commune urbaine de Ntahangwa. « L’amende est versée sur un compte connu, elle arrive bel et bien à sa destination ».

Les deux administratifs disent savoir qu’il y a des ménages qui ont des reçus mais disent que cela n’est pas une raison suffisante pour ne pas temporairement tenir un cahier dûment cacheté par l’administration en place du carnet de ménage.

Côté police, le porte-parole Pierre Nkurikiye le rassure : « La police n’arrêtera jamais les gens ayant des reçus qui ont été délivrés par l’administration parce que ce n’est pas de leur faute ». Il fait savoir qu’une sensibilisation suffisante sur ce sujet a été faite et continue à se faire durant les réunions avec la population.

Signalons que l’obligation du carnet de ménage est l’une des décisions prises le 16 février 2016 par le comité de sécurité dans le but de rétablir et consolider la sécurité dans les quartiers de la mairie de Bujumbura. Autres mesures ayant été prise ce jour : l’interdiction aux bicycles de circuler dans la commune urbaine de Mukaza et obligation aux citadins de placer autour des habitations des ampoules pour éclairage des avenues pendant la nuit.

One Comment

  1. Jean-Marie

    A quoi sert le cahier de menage singulier?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*