Économie locale

Le personnel de l’Afritextile en grève pour une durée indéterminée pour primes impayées

Le personnel de l’Afritextile (ex-COTEBU) a entamé ce vendredi une grève pour une durée indéterminée pour revendiquer les primes de nuit et des indemnités pour les heures supplémentaires prestées.

Vue partielle du siège d’Afritextile

Selon un travailleur qui a requis l’anonymat, le salaire est quelque chose de sacré et personne n’a le droit de faire des retenues sur le salaire sans l’aval et le consentement du salarié: « Le coefficient utilisé dans le calcul des heures supplémentaires et la prime de nuit a été modifié à l’insu des travailleurs ! »  Et de préciser que quelqu’un qui a un salaire de 300.000 FBu par mois n’a reçu que 200.000 FBu à la fin de ce mois de janvier, soit une retenue d’un tiers de son salaire.

Le montant retiré sur chaque salaire servirait entre autres, selon la même source, aux soins de santé. Or, depuis une année, les travailleurs revendiquent la création d’un syndicat et la mise en place d’un conseil d’entreprise mais la direction de l’entreprise est restée muette sur cette question. Le chef du personnel, qui était sur place au moment où le personnel en grève s’exprimait devant la presse a refusé de répondre aux questions des journalistes.

Signalons que le personnel de l’Afritextile est estimé à 960 travailleurs, a-t-on appris par la même occasion.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*