Santé

Un miracle à Gitega: un prix de 500.000 $ pour le Dr Jason Fader, de l’Hôpital de Kibuye

Il fait partie des 14 chirurgiens au Burundi (dont 12 à Bujumbura), et le seul disponible à plein temps en dehors de la capitale. Le Dr Jason Fader de Hope Univesity Hospital, à Kibuye dans la province de Gitega vient d’être récompensé par le Prix L’Chaim avec à la clé 500.000 $. 

Jason a déjà un plan pour cette manne miraculeuse. Premièrement, une partie du demi-million de $ va servir à acheter des lits nécessaires pour l’hôpital rural de Kibuye Hope. Ensuite, le chirurgien américain et la Direction de l’Université Espoir d’Afrique (Hope Africa University) vont créer la première formation médicale postdoctorale au Burundi, ce qui devrait ravir le ministère de la Santé.

Enfin, les 500.000 $ vont servir à développer les soins des fractures… des membres inférieurs: “N’oublions pas que la majorité des Burundais, et surtout en milieu rural, se déplace à pied”, indique l’entourage du Dr Fader.

La famille Jason et Heather Fader, à Kibuye

L’histoire de ce médecin dont les parents étaient des missionnaires au Kenya est touchante. En 2013, il décide de venir s’installer au Burundi avec son épouse Heather et leurs deux enfants: “Depuis notre enfance, nous avons grandi en sentant que notre vocation était de servir dans une mission médicale”. 
Jason et Heather, qui se sont rencontrés à l’Université de Michigan, se retrouvent rapidement comme médecins de référence à l’Hôpital de Kibuye. L’établissement désormais géré par l’Université Espoir d’Afrique aura été depuis les années 1940 la référence médicale de l’Église Libre Méthodiste au Burundi.

Quelques temps après, le couple est rejoint par deux autres familles de médecins américains: celle de Dr John Cropsey, celle d’Eric  McLaughlin et son épouse Rachel, tous docteurs, auxquelles s’ajoute Dr. Alyssa Pfister.

Un effectif impressionnant d’un chirurgien, deux ophtalmologistes auxquels s’ajoutent un gynécologue, un pédiatre, un urgentiste… le tout  au cœur du Burundi. De fait, l’Hôpital de Kibuye est devenue une référence dans une des régions les plus peuplées du pays.

Mark Gerson, le philanthrope derrière le Prix L’Chaim

Sauf que les moyens manquent, tant matériels qu’humains: “En général, nous prévoyons faire une opération par jour, et nous finissions par en réaliser une dizaine, les dernières sans électricité…”, expliquait Jason à CBN. Avec les 500.000 $, l’équipe du Dr Jason Fader se retrouve donc soulagé d’un grand poids.

Et le philanthrope juif qui a donné la somme croit beaucoup au programme: “De tous les projets que je soutiens, ceux qui portent sur la santé des communautés ont le meilleur retour sur investissement”, explique Mark Gerson, millionnaire établi à  New York.
Le Prix Gerson L’Chaim Prize qu’il a lancé en 2016 soutient les initiatives les plus audacieuses réalisées par les missions médicales chrétiennes en Afrique.

9 Comments

  1. Un coup de chapeau à ces médecins !!!!

  2. HARAKANDI

    Est-ce que le Burundi compte 14 chirurgiens seulement?
    Ne raconter plus du n’importe quoi!
    Et l’école postdoctorale à l’Université Espoir d’Afrique, c’est de l’espoir peut être ou de l’utopie, que dirai je?

    • Tu pense k l Burundi compte combien des chirurgiens?? si tu sai cla signification du mot “chirurgien” bien sur… Mais je pense que tu sai mai peut etr t as pas jamais compte. On t a dit que ce combien des chirurgiens au Burundi??

  3. Jean-Marie Ntahonkiriye

    N’en deplaise qu’aux detracteurs qui sillonent l’Europe en salissant le Burundi, nous devrions tous temoigner notre gratitude a ceux medecins et plus particulièrement les autorités locales devraient prendre le devant. Ils pourraient encourager d’ autres medecins de venir partager leur savoir-faire avec les medecins Burundais.

  4. Ntahitangiye

    Ils se sont mis au service des autres (les Burundais), c’est pourquoi ils sont les plus GRANDS conformément à la Parole du Seigneur: “Si quelqu’un veut être plus grand, qu’il soit serviteur de tous”.

  5. Voilà les humanitaires. Que Dieu bénisse leur travail.

  6. nyaburunga

    Des humanitaires comme ca, le media dit rien sur eux. Fait TRES ATTENTION A N’IMPORTE QUI, QUI S’APPELE DE ‘L’ACTIVISME, SOCIETE CIVILE, …… FAIT TRES ATTENTION MES CHERS BURUNDAIS

  7. Isaac Hatungimana

    Oh very good to hear, wow, thanks to these kinds of people who give a good example of serving others by using what they have such as knowledge, means(finances), and so on, it is very encouraging and educating thank you for the infomation

  8. Emindar

    Que Dieu,bénisse vraiment ce DOCTEUR et récompense ses efforts pour ce traivail combien louable.Nous,la population rurale en particulier de kibuye,qui ne cesse d’observer ses bonnes oeuvres,nous ne voyons pas ce que à lui rendre comme récompense.Seulement,nous lui souhaitons tant de bénédictions divines.Qu’il Soit Le Modèle Aux Autres.Qu’il Soit Béni.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*