#BurundiDialogue, EAC

“Mkapa a dit que ce n’est pas à lui d’attribuer la légitimité au président Nkurunziza”

Le ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, Alain-Aimé Nyamitwe replace dans leur contexte les propos du président  Mkapa lors de sa dernière visite à Bujumbura. Pour lui, le Facilitateur n’a  pas du tout appelé ceux qui contestent la légalité du mandat du Président Nkurunziza d’être  « hors de leurs esprits ».

Alain-Aimé Nyamitwe, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération

« J’étais assis à côté du Président Mkapa. Je ne suis pas certain que ce soit des propos qu’il a tenus. » Mise au point du ministre qui poursuit par un rappel  des  propos de Mkapa: « Le Président Mkapa a dit, à la suite d’une question qui était posée par un journaliste kényan que ceux qui lui attribuent, à lui Mkapa, le fait qu’il a attribué, lui, la légitimité au Président Mkapa, étaient hors d’eux même, étaient des gens insensés ».

Donc, selon le ministre, l’ancien président tanzanien n’a pas dit ce que les gens essaient de lui prêter : «Je crois qu’il y a eu un vide de compréhension de l’anglais  du Président Mkapa ».

Le ministre Nyamitwe revient encore sur les propos du Facilitateur : « Il a dit qu’il n’appartient pas au Président Mkapa d’attribuer la légitimité au Président Nkurunziza parce que cette légitimité a été accordée au Président Nkurunziza par le peuple burundais lui-même ».  Le ministre poursuit : « Il a dit que certains Etats  ont reconnu cette légitimité ; tous les Etats du monde d’ailleurs ».

Preuves de la légitimité de Nkurunziza

Selon toujours le Facilitateur Mkapa : « Quand le Secrétaire Général des Nations Unies s’adresse à l’autorité suprême au Burundi, il s’adresse au Président Nkurunziza. Quand les ambassadeurs viennent au Burundi pour présenter leurs créances, ils les présentent au Président Nkurunziza. Quand le Conseil de Sécurité de l’UA ou des Nations Unies viennent au Burundi, ils rencontrent le Président Nkurunziza ».

Et dans la foulée des exemples du président Mkapa, le  ministre Nyamitwe glisse : «  Pour nous et pour le Président Mkapa et pour d’autres, la question ne se pose pas ; elle ne s’est jamais posée d’ailleurs, parce que le Burundi n’a jamais été suspendu d’aucune organisation du fait de l’élection de son Excellence Monsieur le Président Nkurunziza ».                      

Le ministre Nyamitwe  d’ironiser  pour conclure : « Je crois que ceux qui voudraient encore en faire un débat, ….Bon !  Ils peuvent surfer sur les nuages mais le monde tourne, le Burundi tourne également »

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*