EAC, Politique Locale

Décision du frodebu de répondre à l’invitation de Mkapa : pilule difficile à avaler pour le Cnared

Le porte-parole du CNARED, Jéremie Minani  ne veut pas croire que le parti Sahwanya- Frodebu ait pris  hier à Bujumbura la décision de participer aux pourparlers  inter-burundais s’il était invité par  le Facilitateur  Benjamin Mkapa.

Jéremie Minani, porte-parole du Cnred

 “Le CNARED n’a pas encore été notifié de la décision du Frodebu de participer aux activités organisées par le Facilitateur déchu Benjamin Mkapa. Sa participation serait une surprise, parce que l’Honorable Bamvuginyumvira, président de ce parti a été le premier membre du directoire à demander à ce même  directoire de récuser le Facilitateur Mkapa avec effet immédiat. C’était en date du 9 décembre 2016, quand  Benjamin Mkapa  venait de déclarer que le mandat de Nkurunziza est légal et légitime ».  Réaction de  M. Minani,  ce lundi 9 janvier.

En outre, selon toujours M. Minani,  la prise de position du Sahwanya-Frodebu est d’autant plus incompréhensible qu’en date du 4 janvier 2017, le directoire du CNARED s’est réuni à Bruxelles. « M.Bamvuginyumvira, président de ce parti  et membre  de droit du directoire était là. La décision du directoire de ne plus participer aux activités organisées par la facilitation de Benjamin Mkapa  a été prise à l’unanimité,  sans aucune objection, ni du Frodebu, ni d’un autre membre du directoire ». Pour lui, si tel était le cas, ce  serait une violation flagrante de la décision du directoire.

Double casquette du parti de Melchior Ndadaye ?               

Minani est dubitatif à la question si le Frodebu ne jouerait pas un double jeu : celui d’être au CNARED tout en étant  un électron libre, surtout que M. Bamvuginyumvira a démissionné du directoire et que l’ancien président  et sénateur  Sylvestre Ntibantunganya, un membre fondateur du Frodebu est rentré au pays.  «   Je ne suis pas bien placé pour conclure ainsi qu’il y aurait un double jeu de la part  du Frodebu. Mais je dois dire que s’il y avait ce jeu, ce serait même très dangereux pour ce parti qui s’est battu pour la démocratie ; pour ce parti de Melchior Ndadaye qui serait en train de jouer un double jeu alors que le pays traverse une crise extrêmement grave qui nécessité l’engagement et la fermeté des hommes politiques et des formations politiques qui se disent défendre la démocratie et la bonne gouvernance ».  Et d’ajouter : «  Je pense que l’essentiel est que le directoire du CNARED ait approuvé à l’unanimité le principe de récusation de la facilitation de Benjamin Mkapa et  que le Frodebu n’ait pas objecté à ce principe. »

Mais aussitôt,  le porte-parole du Cnared lâche : « Effectivement la rentrée au Burundi de Sylvestre Ntibantunganya et cette prise de position du parti Sahwanya-Frodebu n’augure rien de bon. Est-ce qu’il y a double jeu? Tout ça  va se décanter  dans quelques jours. Nous attendons toujours la position officielle du Frodebu qui sera notifiée au directoire.

A la question sur la suite qui pourrait être réservée à la décision du Frodebu, Jérémie Minani répond : « Il reviendra au directoire de décider de la suite mais je pense, et c’est mon point de vue, que le Frodebu ne devrait plus compter parmi les membres du directoire du CNARED s’il viole ce principe de récusation de la facilitation qu’il a lui-même initié d’ailleurs. Pour moi, ça serait tout simplement une trahison de la part de cette formation politique de Melchior Ndandaye ».  

Sans succès, nous avons tenté de joindre M. Bamvuginyumvira.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*