Politique Locale

« L’appel du président Nkurunziza aux réfugiés burundais sera entendu », selon Jérémie Kekenwa

Le président du comité exécutif du Forum national des Partis Politiques (FPP), estime que c’est l’amélioration de la sécurité qui décidera les réfugiés à rentrer au pays natal. 

Jérémie Kekenwa, président du comité exécutif du forum national des partis politiques

« Rien n’empêche que les réfugiés burundais regagnent le bercail ».  Et pour cause : M.  Kekenwa est d’avis que la sécurité s’est progressivement améliorée au Burundi depuis l’année écoulée. Par ce fait-même, les exilés  et surtout les politiciens et les acteurs de la société civile qui ne se reprochent de rien devraient rentrer.

Monsieur Kekenwa annonce que le forum s’investira pour le rapatriement de tous les Burundais : « Nous comptons organiser une campagne de sensibilisation pour que ces politiciens rentrent afin de participer aux activités de révision de la Constitution ».

Selon lui, le programme de révision de la Constitution du Burundi tel que lancé par le président Nkurunziza ne devrait pas s’opérer en l’absence des Burundais, tous devraient participer.

L’on saura que,  contrairement à M. Kekenwa, le vice-président du parti Sahwanya-Frodebu, Léonce Ngendakumana estime lui que le retour massif des réfugiés est impossible sans le  dialogue inclusif  externe pour le rétablissement de la sécurité et  sans la normalisation des relations entre Bujumbura et d’autres capitales du monde.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*