Économie locale

Lutte contre la fraude, hausse d’abonnés, conférence ECASSA… Le bilan 2016 de l’ONPR largement positif

Satisfaction de Valentin Bagorikunda, directeur général de l’Office national des pensions et risques professionnels des fonctionnaires, des magistrats et des agents de l’ordre judiciaire (ONPR). C’était  dans un point de presse, ce mardi 13 décembre à Bujumbura.

Valentin Bagorikunda, directeur général de l’Office National des Pensions et Risques professionnels

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes. « Jusqu’en décembre, l’ONPR compte 93.627 affiliés dont 78.949 enseignants, 14.208 non enseignants, et 470 fonctionnaires en position de détachement », indique M. Bagorikunda.

Selon lui, l’Office s’occupe aujourd’hui  de 5.362 bénéficiaires des  prestations de pensions.  Au cours de cette année, 288 bénéficiaires des prestations des risques professionnel sont été pris en charge.

Bagorikunda est aussi satisfait de ce que l’ONPR s’est investi dans la lutte contre la fraude à ses prestations. « Il a déployé à travers toutes les communes du pays, ses cadres et agents pour une campagne de recensement physique des bénéficiaires. Ainsi, sur 4.892 recensés, 52 ont été désactivés ».

L’ONPR se glorifie aussi de ce qu’il travaille dans ses propres locaux depuis le 30 mai. « Cela a permis d’économiser 3.664.000Fbu de loyer mensuel, soit  43.968.000Fbu par an ».

Recouvrement des cotisations mais aussi investissements

Autre réalisation : en septembre, l’ONPR a déployé ses cadres à travers toutes les provinces du pays et dans 9 ministères et institutions pour des séances d’identification et de sensibilisation des fonctionnaires en position de détachement afin de les amener à s’acquitter de leurs cotisations sociales.

Last but not least : Dans le souci d’assurer la pérennité et la viabilité des régimes, l’office a investi les fonds par le biais des souscriptions aux bons et aux obligations du trésor. L’office a aussi effectué des placements dans différents banques du pays. Les montants restent secrets.

Signalons aussi qu’en octobre, le Burundi a abrité la 9ème  conférence des décideurs politiques de l’East and Central Africa Social Security Association (ECASSA).  Sept pays ont répondu  au rendez –vous de Bujumbura à l’issue duquel, le DG Valentin Bagorikunda a été désigné nouveau président de l’ECASSA pour une année. Un grand honneur pour l’ONPR et pour tout le Burundi.

One Comment

  1. Jean-Marie

    Well done. Tous les services publiques devraient presenter leur bilan à la population.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*