Économie locale

ABUCO: “Les consommateurs sont résignés face à la hausse du prix des limonades”

Lamentations de l’Association des Consommateurs du Burundi-Transparency International (ABUCO-TI) après la hausse de 100 Fbu du prix des boissons gazeuses ce lundi 5 décembre.

Le prix des limonades est passé de 600 à 700 Fbu. La Brasserie et limonaderie du Burundi (Brarudi) explique cette hausse par l’augmentation des prix des matières premières importées, utilisées dans la fabrication des boissons gazeuses. Elle dit aussi que la hausse intervient trois ans et demi après la dernière survenue en mai 2013.

Pour Pierre Nduwayo, porte-parole d’ABUCO, l’augmentation de 16% du prix des limonades est énorme. Et de fondre en regrets : “La hausse des prix des boissons gazeuses à la Brarudi aurait dû être préalablement précédée d’une étude sur la hausse des matières premières importées”. Toujours selon lui, “la Brarudi pourrait présenter des bénéfices élevés à la fin de l’année, mais c’est du gain réalisé au détriment du consommateur”.

Par ailleurs, “quand le prix des matières premières chute sur le marché international, la BRARUDI ne revoit jamais ses prix à la baisse”. Et de préciser : « Selon le Code de commerce, le consommateur devrait être représenté au conseil d’administration de la Brarudi par notamment ABUCO pour défendre les intérêts du consommateur ».

 

One Comment

  1. Jean-Marie

    Les limonades ne sont pas des denrées indispensables, si les consomateurs s’en mefiaient le prix reviendraitvà la baisse très rapidement.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*