Politique Locale

Jean Minani : « Si Nkurunziza modifie la Constitution, il aura franchi la ligne rouge »

Sur web radio « Giriteka, Ijwi ry’Abanyagihugu », organe d’expression du CNARED, le président de cette coalition Jean Minani vient de déclarer que la modification de la Constitution sera un coup d’envoi à « la lutte, par tous les moyens », contre Nkurunziza.
Dr Minani rappelle que le président a tenté de modifier la Constitution en 2014, « mais il s’est heurté au refus de l’Assemblée Nationale ». Pour lui, la mise sur pied par le Conseil des Ministres d’une commission chargée d’apporter des amendements à la Constitution est « une comédie pour amuser la galerie ».

Et de marteler, « si Nkurunziza supprime la clause qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels pour mettre la croix sur l’Accord d’Arusha, il aura franchi la ligne rouge. Il aura mis un point final aux négociations d’Arusha. Pas d’autres alternatives : les Burundais prendront une autre voie. Ils ne vont plus accepter de se laisser conduire moutonnement. Les Burundi vont se lever comme un seul homme pour le combattre en utilisant tous les moyens à leur disposition ».

Pour Jean Minani, « Nkurunziza tuait déjà les Burundi. Mais cette fois, les Burundais vont transcender la peur pour se liguer contre lui afin qu’il quitte le pouvoir et partir avec cette Constitution amendée ».

Il appelle tous les Burundais à se lever pour défendre la Constitution. Jean Minani invite spécialement les forces de défense et de sécurité à être véritablement les garants de la Constitution et de l’Accord d’Arusha.

4 Comments

  1. Bukururu Matias

    Ahahahahaahahah!!! Quel amusement de Jean Minani! Quel ligne rouge? Combien de ligne rouge y en a-t-il? Donc maintenant ces « burundais » ont laissé Nkurunziza? Y’a-t-il un effort qu’il n’ont pas menagé pour destabliser le gvement?
    Cela s’appelle IBIHENDWABANA! Mais c’est une honte qu’un « docteur », ose parler comme cela comme si parlant aux ignorant! Qu’il avoue leur echec et ne continue pas à mentir qu’il ya des forces qu’ils se réservent qu’ils vont employer si la constitution est changée.
    ahahahaahahah!!! Shame on cenared!

  2. Abarundi turi maso, reka minani agume yihendanira n’ababirigi.

  3. Inamujandi Legacy

    Une honte pour le Cnared. Ligne rouge!!!!! Vous n’avez menage aucun effort pour detruire le pays. Tu veux nous faire croire que c’est votre bienveillance que le Gouvernement continue ses activites? Cessez votre mansonge. Vous avez a plusieurs reprises tanter d’organiser et d’attaquer le Burundi (Cibitoke, Kayanza, 3 camps de Bujumbura) par votre rebelion qui a ete ecrasee par les forces de l’ordre et la population burundaise puis l’insurrection et le coup d’Etat du 13 mai 2015. Ca fait bientot 3 ans que vous avez echoue a declencher le genocide que vous avez probablement soigneureusement organise. Cnared vous etes une honte pour tous les revolutionnaires et surtout la jeunesse burundaise. Il a eu toujours de traitre et vous etes consideres ainsi. Heureusement que vous declarations sont en francais et partant visent les intellectuelles qui un esprit d’analyse.
    « Celui qui a plantee l’arbre n’a pas vecu inutilement ».

  4. Appolinaire Nishirimbere

    Le Docteur Jean Minani soufre de la nostalgie du pouvoir. Il a toujours rêvé présidé le Burundi, rappelez-vous combien de fois il a voulu évincer ses collègues dans les coalitions politiques qu’ils avaient fondées. Cette fois il vient de rater la « nyakurisation » de tout un pays.

    Il lui faut une retraite dans l’un de ses iddyliques hotels ou un bon cabinet à Bujumbura où il peut facilement recolter 250 mille francs par jour en raison de 25 consultations par jour en moyenne.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*