Sécurité au Burundi

Déficit du nombre de candidats officiers Tutsi à la FDN en 2016

Constat du Colonel Gaspard Baratuza, porte-parole du ministère de la Défense, ce jeudi 17 novembre à Bujumbura dans un point de presse.

« 1.228 candidats dont 976 hutu, 246 tutsi et 6 twa ;  1.128 garçons et 100filles : ces résultats des inscriptions sont entièrement satisfaisants à une journée avant la fin des inscriptions», a dit le colonel Baratuza.

Il constate que pour les candidats Tutsi inscrits, il y a un déficit par rapports aux années antérieurs. « Mais cela n’empêchera pas le  respect les équilibres constitutionnels du fait qu’à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM), on ne retient que 50 à 100 candidats chaque année. 246 Tutsi inscrits sont très supérieurs au nombre voulu. »

Le porte-parole a aussi indiqué que  la province de Gitega vient en tête avec 107 candidats : 89 Hutu et 17 Tutsi. Suit Ngozi avec 103 candidats : 89 Hutu, 13 Tutsi et 1 Twa. La dernière province est Cankuzo avec seulement  14 candidats dont 8 Hutu et 6 Tutsi, tous garçons.  L’avant dernière est  Ruyigi avec 28 candidats dont 19 Hutu, tous garçons et 9 Tutsi dont 6 filles.

Dans ce point de presse, le Colonel Baratuza a  informé que la date de passation du test intellectuel initialement prévue le 21 novembre a été avancée au 19 novembre.  Il aura lieu aux  chefs-lieux des provinces à partir de 7 heures et portera sur les Mathématiques, le Français et l’Anglais.  Il invite les élus du peuple, les médias et l’administration à passer aux différents lieux de passation de ce test en guise de transparence de l’organisation du concours.

Le Colonel rappelle que les inscriptions continuent jusqu’au 30 novembre pour les  candidats sous-officiers et le 9 décembre pour les militaires de rang.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*