Transports

« Avec le paiement du parking, il y aura entre autres réparation des routes en piteux état »

Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura a donné ce mercredi 2 novembre des éclaircissements sur sa récente décision d’introduire des droits de stationnement.

« C’est une mesure pour matérialiser les recommandations de la deuxième retraite  gouvernementale qui a eu lieu à Gitega. Elle se fonde également sur la délibération du Conseil municipal du 11 octobre  et sur l’organisation d’autres villes de la sous-région et du monde entier ».

fredy
Freddy Mbonimpa : «Le prix du ticket ne  saurait  être augmenté suite au paiement de ces droits de stationnement».

Pour lui, la mesure vise à rentabiliser les finances et les recettes de la mairie « qui  pourra collecter au-delà de 200 millions par mois ». En contrepartie,  les bénéficiaires recevront  la sécurité de leurs véhicules. Et pour le transport rémunéré, il y aura réparation de certaines routes  qui sont dans un piteux  état.

A la question si la mesure ne risque  pas d’engendrer une augmentation du prix du ticket de transport, le maire répond : « Les transporteurs avec qui j’étais en réunion aujourd’hui ont compris que le prix du ticket ne  saurait  être augmenté suite au paiement de ces droits de stationnement. Ils ont compris que ces frais auraient dû être payés depuis le mois de mai. »

A la question pourquoi il n’a pas consulté les intéressés avant la prise de décision, il rétorque : « Il  y a des mesures qu’il faut prendre sans  préalablement associer les intéressés,  sinon on ne pourrait pas avancer. » Et de faire observer que l’essentiel sera que la mairie puisse expliquer  le bien-fondé et l’intérêt qu’elle apporte pour eux. Sur ce, le maire souligne que la mesure n’est pas si impopulaire car, même aujourd’hui, quelques-uns sont passés au bureau pour demander le numéro de compte sur lequel ils vont verser ces droits.

Signalons au passage  que M. Mbonimpa a balayé du revers de la main les rumeurs comme quoi les employés de la municipalité ne percevraient pas régulièrement leurs salaires et que c’est pour payer le personnel qu’il aurait pris cette décision.

3 Comments

  1. Excellence Mr le maire certaines choses sobt claires, limpides comme de l’eau.
    – La ville est sale. Trop sale. Les rues, les boulevards, les avenues ne sont pas nettoyés regulierements.
    – Les fonctionnaires de la mairie ne sont pas payés régulièrement et à temps.
    – Le recouvrement forcé en cours ne donnera pas grand chose. Pour illustration une boutique fonctionnelle depuis cinq ans et qui paie bien taxes et impôts ne devrait pas être fermée parce que le proprio n’a pas d’autorisation d’ouverture alors qu’il possede le RC et le NIF. Et pourtant vos services l’ont fermée à cadenas.
    – Enlever ou faites enlever ces materiaux de construction sur la voie publique. Au mieux exiger une taxe journalier pour les controvenant et cela pour une durée déterminée.
    – Déboucher ces caniveaux.
    En Excellence Mr le maire limiter certains longs voyages non necessaires a l’étranger. Vous êtes Maire de la ville de Bujumbura.
    Sans le capitaine le bateau ne peut pas suivre sa course.

  2. La question n’est pas la collecte de ces frais, plutôt s’assurer que leur utilisation soit bénéfique aux concernés en particulier et les citoyens en general.
    Dans beaucoup de villes dans d’autes pays, cela est perçue comme une nécéssité pour maintenir l’ordre et la propreté.

  3. Ubuntuburihabwa

    N’akaja kugaburira abantu m’Urujo ukaguma ubaka amahera batagira. Le rudicule ne tue pas. Kubura n’umukubuzo ico Gisagara Kinuka Cu!! Genda murabe ahandi uko hifashe wosesa amata ukahayanywera tellement ko la propreté est impécable. Mbega les travaux communautaires muyizigira ku bantu bashonje bagwa isari, bagwaye diabète, imitima yarabavuyemwo à cause de violence, hanyuma ngo ja kubikorwa hakora munda. Mr le Maire niwihe iteka, Abategetsi bico gihugu bafise umunoho n’inyota y’ifaranga, nayo Ivyiyumviro n’ubuntu, ntakigenda.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*