Sécurité au Burundi

Kirundo: « 4.500 ménages ont déjà fui la famine », selon l’administration

Ce chiffre a été donné ce mercredi 26 octobre par Alain-Tribert Mutabazi, conseiller économique du gouverneur de province.

uganda-nodding-1Les communes les plus touchées sont entre autres Bugabira, Busoni, une partie de la commune Kirundo (zones Cewe et Kirundo rurale). La sécheresse est la cause principale de cette famine. Toutefois, l’exiguïté des terres cultivables, la pression démographique sont aussi d’autres causes non moins importantes de cette persistance de la famine en Province Kirundo.

En effet, selon M. Mutabazi, la population de Kirundo serait légèrement supérieure à 750 mille habitants sur une superficie de 1703Km2, soit une densité de 440,3 habitants par km2, faisant de cette province une des plus surpeuplées du Burundi.

Les populations ne s’attendent pas à un lendemain qui chante : «Début octobre, il y a eu des pluies en faibles quantités. La population s’est précipitée à semer. Les cultures ont été actuellement asséchées par le soleil ».

D’après toujours la même source, cette année, la population fuit la famine, non vers le Rwanda voisin, mais vers d’autres communes de Kirundo moins touchées. Il y en a qui se déplacent vers d’autres  provinces, notamment Ngozi, Muyinga voire Karusi et cankuzo. Une petite minorité gagne la Tanzanie.

Signalons que selon M. Mutabazi,  la mesure de ne plus vendre les vivres au Rwanda  et dans les autres provinces du pays abeaucoup contribué dans la résistance contre la faim :« On observe encore sur le marché quelques paniers  de vivres. »

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*