Politique, Politique Locale

21 octobre: Seul le Frodebu-Nyakuri organise des activités en mémoire du président Ndadaye

Keffa Nibizi, le nouveau président du parti Frodebu-Nyakuri a lancé ce lundi 17 octobre à Bujumbura cinq jours en mémoire du premier président démocratiquement élu, Melchior Ndadaye.

ndadayeLe Frodebu-Nyakuri se réclame héritier de  ce «héros de la démocratie» assassiné le 21 octobre 1993, cent jours après son investiture. D’après M.Nibizi, il est temps que les Burundais comprennent que « le seul chemin qui peut les amener à la démocratie et au développement durable est le respect de la volonté du peuple. Celui-ci ne se manifeste que par l’électorat aux urnes».

Quant à Léonce Ngendakumana, il reconnaît que le parti Sahwanya-Frodebu dont il est vice-président n’a organisé aucune activité  pour marquer le 23ème anniversaire de l’assassinat de Ndadaye. «Nous n’avons rien organisé. Nous avons une direction de crise. Nous ne pouvons pas nous réunir de peur d’être accusés de préparer des manifestations. Je ne sais même pas si je participerai à la messe ou à la pose de gerbe de fleurs au monument des Martyrs de la Démocratie le 21 octobre ».

Pour  M. Ngendakumana, des partis se réclament abusivement héritiers de Ndadaye. « Je ne crois pas qu’il y ait un parti politique qui respecte les fondements de Ndandaye pour la construction d’un Burundi nouveau car, ça reste au niveau verbal et non des faits. » Il va plus loin: «Aucun gouvernement depuis la mort de Ndadaye n’a élaboré des programmes basés sur son héritage ».

Signalons que le parti au pouvoir, le Cndd-Fdd et  le parti Radebu ainsi que le parti Sangwe-PADER notamment ont été fondés par des transfuges du parti Sahwanya-Frodebu de Melchior Ndadaye au lendemain de la mort de ce dernier.

One Comment

  1. Martin Makwi

    Respect aux morts cher compatriote. Que justice soit faite. Que le pouvoir arrête de faire ses calculs bidons.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*