Justice

Confirmation de la détention préventive de dix-huit militaires et policiers

Selon un avocat de la défense, le Tribunal de Grande Instance de Mukaza en mairie de Bujumbura a confirmé ce lundi 10 octobre la détention préventive des militaires et policiers écroués à Ngozi pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Ils sont aussi poursuivis pour la participation à des bandes armées et pour la détention illégale d’armes. Ils auront quarante-huit heures pour interjeter appel à compter du jour de la signification du jugement.
Ils avaient été arrêtés à partir du 14 septembre et placés sous mandat d’arrêt le 22 du même mois. Ils ont comparu en chambre de conseil le mercredi 5 octobre.

Selon Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police nationale du Burundi, ce sont pour la plupart des sous-officiers et des hommes de troupe. Signalons que selon le Code pénal burundais, ils encourent la perpétuité.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*