Économie régionale

Tanganyika, logement, thé: l’API va défendre à Nairobi l’investissement au Burundi

Du 10 au 13 octobre 2016 à Nairobi, le Conseil Est Africain pour les affaires (EABC) organise une conférence sur les affaires et l’entrepreneuriat, en collaboration avec l’EAC et les Agences de promotion de l’investissement des États-membres. Ikiriho a rencontré l’API.

Ikiriho: Que représente ce rendez-vous pour l’Agence de promotion des investissements du Burundi ?

Antonine Batungwanayo: Organisé annuellement et de manière rotative par tous les États de l’EAC, cet évènement a pour principal de créer des réseaux. Les hommes d’affaires entre eux prennent contact (B2B), mais aussi avec les représentants des Gouvernements (B2G) afin d’aboutir à des accords de collaboration. La conférence est également une excellente plate-forme pour renforcer l’esprit d’entreprise dans l’EAC et à l’échelle internationale. L’un des objectif de tous les participants est de développer un guichet unique d’opportunités de commerce et d’investissements.

Quel est le message que la délégation burundaise portera au sein de cet événement?

Comme à l’accoutumée lors d’événements pareils, la délégation de l’API se munit d’un kit de promotion des investissements du Burundi tels que les brochures, les vidéos et les produits fabriqués au Burundi. Dans ces brochures et vidéos, il est expliqué les différents secteurs où il existe des opportunités d’investissements, des projets ayant besoin d’être financés ou des idées de projets ainsi que d’autres informations intéressantes à connaître sur le Burundi en ce qui concerne le monde des affaires. Il arrive également comme c’est le cas ici qu’une occasion soit offerte pour effectuer une présentation les opportunités d’affaires au Burundi.

Lesquelles ?

Il y a le milieu physique (géographie du Burundi, économie, atouts naturels, visa d’entrée), les missions, facilités et réalisations de l’API, les réformes amorcées pour l’amélioration du climat des affaires, les opportunités d’investissement selon les secteurs, les projets d’investissements potentiels, les raisons d’investir au Burundi et les  de l’API.

Concrètement, quels sont les projets d’investissement présentés par le Burundi ?

Parmi les projets d’investissements bancables, l’API peut citer l’exportation du poisson (Tanganyika fish industries), l’extension du logement surtout dans la capitale (Urban housing contruction in the city of Bujumbura), l’hôtellerie le long des plages du Tanganyika (Blue Tanganyika complex), l’agri-business (Promoting export of sub-urban agriculture), la production d’huiles essentielles (Essential oils and bio-mosquito repellents production), ou encore les opportunités d’investissement dans le thé (Prothem Usine SA).

One Comment

  1. Jean-Marie

    Est-ce que ce kit d’ investiment peut etre mis sur le site web pour que quiconque interresse puisse le consulter?
    API aurait-il inclu la ptomotion de leur site web?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*