Accueil

2020: le CNARED en conclave à Bruxelles, le CNDD-FDD dans les collines du Burundi

Lors du dernier sommet régional, les Chefs d’État de l’EAC ont renouvelé leur soutien à l’équipe de facilitation du dialogue inter-burundais conduite par l’ancien-président tanzanien Mkapa. La classe politique burundaise se prépare depuis avec serieux aux prochains rencontres, même si les moyens sont différents.

D’un côté, le CNDD-FDD s’est lancé dans une opération de re-mobilisation de sa base, avec le nouveau Secrétaire Général qui va entamer un tour du Burundi. Sous la pression de la région, le parti au pouvoir comprend que le dialogue d’Arusha devra accoucher d’un gouvernement d’union nationale permettant de préparer les élections de 2020. In fine, il faut se préparer au vote.

De l’autre, l’opposition radicale sous le label “CNARED”, qui rêve toujours d’un gouvernement de transition sans Nkurunziza, s’est retrouvée cette semaine en conclave à Bruxelles grâce au soutien du Centre for Humanitarian Dialogue, une ONG basée en Suisse, pour des cours de négociation et l’harmonisation des positions pour la suite du dialogue.

@Ikiriho a pu obtenir la liste complète de ceux qui ont participé au conclave de Bruxelles: Jean Minani, Gervais Rufyikiri, Pie Ntavyohanyuma, Bernard Busokoza, Alice Nzomukunda, Onésime Nduwimana, Frederic Bamvuginyumvira, Léonce Ngendakumana, Léonidas Hatungimana, Mathias Basabose, Francois Nyamoya, Domitien Ndayizeye, Sylvestre Ntibantunganya, Pamphile Muderega, Pancrace Cimpaye, Jérémie Minani, Aline Ndenzako, Anicet Niyonkuru, Antoine Butoyi, Aloys Baricako, Charles Nditije, Eddy Patrick Bakina, Jean Bosco Ndayikengurukiye, Julien Nahayo, Joseph Ntidendereza, Cyriaque Ndayitwayeko, Eric Nkenguburundi, Gervais Niyongabo, Zénon Nimubona, Dismas Nditabiriye, Séverin Minani.

Deux anciens membres de la CNIDH participent à ce conclave du CNARED: Frère Emmanuel Ntakarutimana (ancien président de la Commission) ainsi que Jean-Marie Vianney Kavumbagu.
Parmi les animateurs des rencontres du CNARED, il y a Pierre Hazan, Marion Paravicini de l’Université Libre de Bruxelles, ou encore Freddy Nkurikiye et Marc Hofstetter, tous du CHD.

On remarquera l’absence de Léonard Nyangoma dans la liste de présence du CNARED à Bruxelles. Les préparatifs pour la suite du dialogue sont d’autant plus urgents que Mkapa a indiqué aux Chefs de l’Etat de l’EAC que le dialogue inter-burundais doit durer le moins de temps possible pour permettre aux Burundais de rebâtir leur économie, à la traîne dans la région.

One Comment

  1. J’ ai comme impression qu’il y a un groupe qui consulte le peuple Burundais et un autre groupe qui consulte l’ UE etc….
    La politique des salons et bistrots de Buja se serait-elle deplacee pour les hotels Belges?!?!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*