EAC

Unilatéralement, le président de l’EALA ramène la proposition d’envoi de militaires au Burundi

Le Président de l’EALA pris en flagrant délit de falsification d’un rapport de l’Assemblée. En effet, quelques jours après le décès de l’Hon. Hafsa Mossi, l’opinion avait accueilli avec admiration l’idée d’une session spéciale de l’EALA en sa mémoire.
@Ikiriho l’avait signalé: cette session s’est avérée être un montage pour créer une session pouvant permettre de remettre à table l’idée que le Burundi est tellement en insécurité qu’il est nécessaire d’imposer au Conseil de Sécurité l’envoi de plus de 3.000 soldats des Nations Unies pour maintenir la paix.

Ce jeudi 25 août, les députés étaient médusés de voir dans le rapport de l’EALA un vigoureux plaidoyer pour la condamnation du Burundi ainsi que pour une intervention militaire… Des sujets jamais discutés!
Le président de l’EALA Daniel Kidega n’en est pas à son premier essai“, se plaignent certains députés burundais au sein de l’institution.
On se souviendra en effet qu’en janvier et février 2016, il avait programmé des audiences publiques à l’EALA au profit des associations de la société civile qui voulaient invalider les élections de juillet 2015 au Burundi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*