Économie locale

Produits rwandais au Burundi: le marché burundais se tourne vers le local ou vers l’Ouganda

Seize jours après la mesure du gouvernement burundais de fermer aux transports en commun sa frontière avec le Rwanda, la situation sur les marchés de denrées alimentaires en provenance de ce dernier est plutôt normale.

Les pommes de terre rwandaises communément appelées «  Ruhengeri » sont présentes en quantité suffisante. meme s’il y a eu depuis déjà le mois de juin une hausse du prix (de 1.000 à 1.200fbu le kg).
Actuellement ce prix n’a pas changé car selon les vendeurs rencontrés sur place, la production de pommes de terre burundaises est actuellement accrue et les clients préfèrent plus ces derniers car ils sont moins chères.

Les vendeurs de lait de conserve en provenance du Rwanda appelé «  Inyange » affirment quant à eux que le prix de ce dernier n’a pas changé (4.000Fbu par boîte) mais que le produit s’efface peu à peu sur le marché burundais, remplacé par des produits ougandais (marque “Highland“). La  raison? “Nombreux sont ceux qui ne veulent plus l’importer à cause des coûts et conditions de transports qui sont très durs actuellement“, indique deux vendeuses au marché “Chez Siyoni”.

2 Comments

  1. Jean-Marie Ntahonkiriye

    Je pense que le peuple Burundais comprend de plus en plus les enjeux sécuritaires qui guettent notre Nation et epouseront les mesures visant a guarantir leur sécurité quand bien même cela demande des sacrifices.
    Nous avons un peuple intelligent, courageux et creatif et je reste convaincu que tout ce dont nous avons besoins pour le moment sont des leadeurs qui puissent expliquer ces enjeux au peuple et donner des instructions necessaires visant a assurer non seulement leur propre sécurité mais aussi les strategies pour contourner les pièges visant à nous plonger dans la misere a travers l’ isolement sur le marche regional et international.

  2. NDAGIJIMANA DEOGRATIAS JUNIOR

    Bonjour chers compatriotes,

    Le peuple doit connaître la vérité concernant la géostratégie dans les pays des grand lacs et nos leaders doivent apprendre à notre jeunesse la vrai histoire du Burundi. Les gouvernants d’hier ne nous ont jamais appris l’histoire de notre pays. N’oublie surtout pas qu’un peuple qui ne connait pas son histoire est voué à disparaître. En terminant, je vous propose quelques liens pour voir l’arbre qui cache la foret.

    Komera!

    http://solidaire.org/articles/burundi-le-dialogue-est-l-unique-solution

    http://www.investigaction.net/pourquoi-loccident-ferme-les-yeux-sur-la-destabilisation-orchestree-par-le-rwanda/

    http://www.investigaction.net/la-france-sponsor-des-terroristes-de-lesclavage-au-neocolonialisme-ya-bon-la-francafrique-910/

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*