Économie locale

Grogne dans le secteur banquier sur la gestion des devises par la BRB

Selon les informations obtenues auprès des acteurs dans le secteur banquier qui ont souhaité garder l’anonymat, il y aurait un total manque de transparence dans la gestion des devises. La BRB qui déjà centralisé les devises et qui les distribue aux banques à compte goutte, est soupçonnée de “privilégier certains établissements plus que d’autres”.

Par ailleurs, “de manière nominative, elle donne des dollars aux banques et leur impose à qui les donner”. Ce qui laisse supposer des magouilles autour de la gestion de cette denrée devenue rare.

On apprend donc que depuis ce week-end, le gouvernement aurait pris une série de décisions fermes pour normaliser cette situation.

Rappelons qu’après la rencontre du gouverneur de la BRB jeudi dernier avec les propriétaires des bureaux de change, ces derniers devaient désormais donner un bordereau aux clients après échange. Comme résultat, hier 22 juillet, les taux des devises au marche noir correspondaient presque à ceux de la BRB, mais les bureaux de change refusaient de vendre des devises.
La police procédait entre-temps à la chasse des cambistes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*