Politique

Bamvuginyumvira: “J’ai juste remis au Sahwanya Frodebu mes fonctions au CNARED”

L’annonce la semaine dernière du retrait de Frédéric Bamvuginyumvira du directoire du CNARED avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Ikiriho a voulu avoir quelques précisions.

Ikiriho: Vous avez annoncé le retrait du Directoire du CNARED. Quelles en sont les raisons ?

Frédéric Bamvuginyumvira: C’est une raison d’apporter des précisions sur l’acte posé. Je n’ai pas quitté le CNARED.  J’ai remis mes fonctions de Commissaire chargé des questions politiques et des relations avec les autres forces vives du pays. J’ai décidé de remettre cette place au Sahwanya Frodebu, car elle revient au parti. Et les instances du parti vont chercher quelqu’un d’autre qui va me remplacer, tout en restant là comme ancien vice-président du Burundi.

Quelles raisons motivent cette démission ?

Ce sont des raisons purement personnelles, que je ne souhaite pas partager avec le public.

Est-ce que vous comptez revenir au Burundi ?

Bien sûr, c’est mon pays. Tout ce que nous faisons est justement pour contribuer à ce que la paix soit une réalité dans notre pays, et après on va rentrer.

Compte tenus des positions entre le CNARED et le gouvernement burundais, quelles sont les voies de sortie de l’impasse ?

Je pense qu’il faut une combinaison d’énergies pour forcer le gouvernement burundais à accepter d’aller à la table des négociations avec d’autres burundais pour qu’ensemble nous dégagions des voies de sortie possibles. Il ne faut pas que les gens se découragent: nous traversons une crise qui va se terminer un jour. Il faut de l’unité pour affronter ensemble les problèmes que causent ce gouvernement du Burundi. Ce dernier doit comprendre qu’il est là pour travailler pour le peuple, et non pour l’écraser.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*