Sécurité au Burundi

Mendiants, sans-papiers, vendeurs ambulant: Bujumbura dans le programme “Ville Propre”

Après avoir évacué les vendeurs ambulant du centre de la capitale vers le marché Cotebu, la mairie de Bujumbura est passe ce matin du 29 juin 2016 à une autre phase. La police a mené un vaste coup de filet contre les personnes sans activité au centre-ville et sans carte d’identité, menant à l’arrestation d’une centaine de personnes. Parmi elles, des femmes et des enfants mendiant, de plus en plus visibles ces derniers jours.

Une opération engagée par la mairie dans le cadre du programme “Ville Propre”. Elle s’explique: “Ces arrestations de personnes sans papiers d’identité et sans emplois ne visent pas des emprisonnements. Tous vont rentrer chez eux, mais avec un message: Restez dans vos quartiers si vous n’avez rien à faire au centre-ville. Cessez la mendicité“.

En effet, après avoir été rassemblés dans un centre municipal à Kinindo, les agents de la mairie ont procédé aux enregistrements des noms et origines des sans-papiers pour les identifier. Ces identités seront par la suite signalées aux administratifs des quartiers dans lesquels ils résident.

Me Jacques Nshimirimana de la Fédération Nationale des Associations engagées dans le domaine de l’Enfant au Burundi (FENADEB) salue cette action de la Mairie.
Mais il insiste aussi sur des mesures d’accompagnement qui doivent suivre. C’est notamment des politiques de création d’emploi, d’occupation de la jeunesse et la prise en charge des personnes vulnérables.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*