Économie régionale

Le groupe Simstream arrive dans l’EAC via le Burundi

Le groupe Simstream vient d’ouvrir une filiale au Burundi. Basée à Paris et Dubaï, spécialisée dans les solutions numériques (IT), l’entreprise espère couvrir toute la zone EAC à terme en partant du marché burundais.
Le choix de Bujumbura comme siège n’est pas un hasard: le Burundi est au confluent de toutes les fibres optiques de la région. Il est aussi perçu à terme comme un hub ICT de la région dans la mesure où la jonction des fibres optiques de l’Est et de l’Ouest du continent se croisent au Burundi. Le sud du continent ne serait pas oublié si les initiatives de déployer une fibre optique à travers le lac Tanganyika se concrétisent.

Simstream (contact: [email protected]) profitera des infrastructures posées pour accompagner les gouvernements dans l’EAC et le secteur privé dans les grands projets ICT. Pour rappel, le Burundi est le pays de l’Afrique avec le plus fort maillage de fibre optique: 6000km sur tout le territoire national.

One Comment

  1. Bravo.Esperons que tous ces investisseurs viennent pour alleger la facture ICT pour le burundais moyen.L’acces a l’internet reste quand meme cher jusqu’aujourdh’ui et tres limite.
    Nous invitons le gvt a saisir ces opportunites pour negocier des prestations ou le Burundi en tire grand profit.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*