Contre-Rumeur

[:fr]Le Secrétaire Général de la CIRGL n’est pas persona non grata au Burundi[:]

[:fr]Depuis hier, plusieurs informations persistantes annoncent que le gouvernement du Burundi aurait fait persona non grata le Secrétaire Général de la CIRGL, le Prof Ntumba Luaba.
Complètement faux, assure-t-on au Ministère des Relations extérieures et de la Coopération, à Bujumbura: “Aucune lettre dans ce sens n’a jamais été écrite, encore moins signée ici.”

Fin 2015, le Prof. Luaba avait décidé de délocaliser le siège de la CIRGL de Bujumbura: “Mon personnel et moi-même, ne nous sentons plus en sécurité à Bujumbura”, expliquait alors le diplomate congolais. Avant d’être discrètement désavoué par plusieurs bureaux diplomatiques de la région en poste à Bujumbura.
Le niveau de sécurité a été positivement revu sur les derniers mois au Burundi, principalement après la visite du Conseil de Sécurité et de 6 Chefs d’État africains.[:]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*