Contre-Rumeur

Pas de tensions au Camp Muzinda, plutôt un suicide pour problèmes conjugaux

Les réseaux sociaux burundais se sont réveillés ce matin avec une nouvelle alerte sur une prétendue tentative d’attaque d’un militaire du camp Muzinda sur ces collègues. En effet, après explosion d’une grenade sur le Caporal Kazungu, on a annoncé qu’il s’apprêtait à la lancer sur ses collègues du camp, qui abrite le Bataillon de génie des combats.
Selon les informations de la direction du camp et des compagnons d’armes de la victime, décédée peu après suite à ses blessures, le Caporal a clairement indiqué avant son transfert à l’hôpital qu’il a dégoupillé la grenade pour se suicider. La raison est qu’il y avait de graves problèmes entre lui et sa première femme.
Ce n’est donc pas un acte criminel dirigé contre ses frères d’armes, comme le suggèrent les faiseurs d’opinion de l’opposition burundaise sur Twitter et Facebook. Selon la hiérarchie militaire du camp Muzinda, aucun probleme particulier ne se pose au sein des militaires.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*