Diplomatie

La Burundaise Marguerite Barankitse parmi les quatre finalistes du Prix Aurora (un million de $)

Quatre humanitaires d’exception choisis comme finalistes pour le Prix Aurora pour l’éveil de l’humanité (Aurora Prize for Awakening Humanity), doté d’un million de dollars

[copyright: maisonshalom.org] Marguerite Barankitse, de la Maison Shalom et l'hôpital REMA au Burundi, a sauvé des milliers de vies et soigné des orphelins et réfugiés durant les années de guerre civile qui a frappé son pays
[copyright: maisonshalom.org] Marguerite Barankitse, de la Maison Shalom et l’hôpital REMA au Burundi, a sauvé des milliers de vies et soigné des orphelins et réfugiés durant les années de guerre civile qui a frappé son pays
Le Comité de Sélection du Prix Aurora a annoncé les quatre finalistes de la distinction, à savoir Marguerite Barankitse, de Maison Shalom et de l’Hôpital REMA au Burundi; le Dr Tom Catena, de l’Hôpital Mother of Mercy dans les Monts Nouba du Soudan, Syeda Ghulam Fatima, Secrétaire générale du Bonded Labor Liberation Front au Pakistan et Bernard Kinvi, prêtre à la mission catholique de Bossemptélé en République Centrafricaine.

Le Prix Aurora pour l’éveil de l’humanité est un nouveau prix mondial de distinction qui sera décerné chaque année à des personnes ayant mis leur vie en danger pour permettre à d’autres de survivre. Les lauréats se seront distingués par l’impact exceptionnel que leurs actions auront eu sur la protection de la vie humaine et sur la promotion des causes humanitaires, tout en surmontant des défis importants pour ce faire.
Celui qui, parmi les quatre finalistes, deviendra lauréat du Prix Aurora, recevra une subvention de 100 000 dollars américains, tandis qu’une subvention d’un million de dollars sera remise, sous forme d’un don, à une organisation caritative qui aura inspiré son travail.

Le Prix Aurora a été créé par les co-fondateurs de 100 LIVES (100 VIES), une initiative mondiale pionnière visant à exprimer la reconnaissance envers ceux et celles qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Arméniens il y a un siècle. Au nom des survivants du génocide arménien, le Prix Aurora qui sera décerné chaque année a pour but de non seulement conscientiser l’opinion publique quant aux atrocités qui ont lieu de par le monde, mais aussi récompenser celles et ceux qui s’attellent à aborder ces problèmes d’une façon concrète et significative.

Marguerite Barankitse s’est illustrée pendant la guerre civile au Burundi en sauvant des milliers de vies et en soignant des orphelins et réfugiés. Ainsi, à l’éclatement de la guerre, Mme Barankitse a tenté de cacher 72 de ses voisins hutus les plus proches, afin de les mettre à l’abri des persécutions. Ils furent découverts et exécutés sous ses yeux. Suite à cet événement terrible, elle entreprit de sauver et soigner des enfants et des réfugiés. Elle a sauvé près de 30.000 enfants et, en 2008, elle a ouvert un hôpital qui a soigné plus de 80.000 patients à ce jour.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*